Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue! "Likid Fishing" est un blog où je parle de pêche bien entendu, mais il y a quelques sujets plus larges comme le matériel, les voyages, l'art etc... bonne lecture

04 Nov

Crazy saturday! Quand les achigans à petite bouche sont en feu

Publié par Likid  - Catégories :  #Canada

Voici le résumé d'une sortie de pêche très courte mais au combien productive. L'automne commence à peine et j'arrive sur place en début d'après midi. Comme à mon habitude, je vais de suite sur un spot où je sais qu'il y a toujours quelques beaux achigans qui y trainent. En fait, ma mission du jour est le maskinongé mais j'aime commencer par un ou deux achigans avant de partir pour de potentielles longues heures sans touches à la recherche des maskinongés... 

J'ai une canne un peu forte pour le leurre de surface utilisé mais peu importe, l'idée est de faire un poisson rapidement et de s'attaquer aux choses sérieuses ensuite. J'ai un bas de ligne en acier mais sachant qu'il y a des maskinongés ici, je ne prends aucun risque et le laisse. Pour moi, ceci a très peu d'incidence et je préfère pêcher avec un acier souple plutôt qu'un gros fluoro qui vas entraver la nage du leurre. Je n'ai jamais abordé le sujet jusqu'à maintenant mais pour moi, une recherche du brochet ou du maskinongé se traduit forcément par l'utilisation d'un bas de ligne en acier ou en titane. L'argument de la discrétion avancé par beaucoup de pêcheurs n'a aucun poids devant celui de ne pas laisser partir un poisson avec un leurre en bouche. Ici je sais que je risque de faire monter un maskinongé à tout moment, donc je garde mon acier.

J'attaque donc mon petit spot sauve bredouille au leurre de surface et décroche un premier bel achigan d'entrée de jeu, mince, ma journée aurait été faite si je l'avais sorti. Pas grave, les achigans ce n'est pas ce qui manque, je devrais pouvoir en trouver un autre. Je fais quelques lancers et en fait les poissons s'enchainent à très bon rythme. Je n'en reviens pas de voir la quantité de poissons que je fais au même endroit, à chaque lancer j'ai au moins une attaque, des fois il se décroche, des fois il tape à côté et des fois j'en pique un et le ramène jusqu'à moi. Au bout d'environ 30 minutes, je me rends compte que les plus gros achigans que j'ai gardé commencent à être serrés dans mon épuisette, il est donc temps de remettre tout ce petit monde à l'eau, après quelques photos. 

 

Crazy saturday! Quand les achigans à petite bouche sont en feu
Crazy saturday! Quand les achigans à petite bouche sont en feu
Crazy saturday! Quand les achigans à petite bouche sont en feu

Un point très important dans cette réussite est je pense le fait d'attaquer le spot par l'aval et d'être toujours dos aux poissons. A aucun moment je suis passé sur le spot, j'étais toujours en retrait et ceci me permettait de garder les poissons sur le spot. Le fait d'être en float tube pour un maximum de discrétion a, je pense, joué aussi son rôle car la profondeur est assez faible, 50cm à 1m20, j'imagine qu'un bateau aurait eu plus de difficultés à garder le spot productif aussi longtemps. 

Je décide également d'arrêter de pêcher car un kayak qui pêche commence à arriver trop près de moi à mon goût et je ne veux pas montrer le spot à une personne potentiellement mal intentionnée... la survie des poissons avant tout comme je dis souvent. 

De toute façon je dois faire une pause pour libérer tout ce petit monde et prendre mes photos, donc je suis allé à l'écart pour ceci. La seule chose est que je ne peux pas pouvoir repêcher de suite le spot.

J'ai continué de pêché plus loin et il y avait des achigans un peu partout très actifs, la moyenne était de belle taille en plus. Je retourne finir la journée sur le spot du début et en 10 minutes je rentre 4 belles achigans. La nuit commence à arriver, il est temps de prendre une dernière photo et de rentrer. 

j'utilise le float tube illex insider 150, sa taille est pratique pour les pêches discrètes

j'utilise le float tube illex insider 150, sa taille est pratique pour les pêches discrètes

Finalement mon temps de pêche à été court mais intense avec toujours du poisson qui pouvait se tenir partout. Vu la qualité de la pêche ce jour-ci, j'ai laissé tomber la recherche des maskingonés pour me livrer aux achigans. Le leurre utilisé était un stick de surface animé en walking the dog et armé de 2 hameçons simples. Cela fait plusieurs années que j'essaie au maximum d'armer mes leurres durs ainsi et je peux que recommander cette pratique. J'ai peut-être plus de loupés à la touche du fait des hameçons simples mais les poissons n'ayant rien senti de piquant ont de grandes chances d'attaquer de nouveau. L'avantage premier est certes le fait de moins blesser les poissons et de réduire voir supprimer les blessures infligées par le second triple planté ailleurs. Mais à cela l'autre grand avantage est que pendant le combat il est très rare qu'un poisson piqué ainsi se décroche. Souvent l'hameçon se plante à la jointure des lèvres supérieures/inférieurs et il est bien positionné pour rester. Hameçon qui sera aussi très simple à enlever par le pêcheur grâce à son faible encombrement et sa mobilité.

Commenter cet article

À propos

Bienvenue! "Likid Fishing" est un blog où je parle de pêche bien entendu, mais il y a quelques sujets plus larges comme le matériel, les voyages, l'art etc... bonne lecture